En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Loire-Atlantique - Vendée

Les chutes de toit

Mis à jour le 09/11/2016

Intervenir sans risque c'est possible avec le dispositif « SÉCURI-CHUTE »

Toitures en fibrociment : la MSA propose des solutions pour intervenir en toute sécurité.

 

 Chaque année, la MSA déplore de nombreux accidents graves et mortels, suite à des chutes à travers les toitures en matériaux fragiles (fibrociment). Dans la majorité des cas, ces accidents se produisent lors d'interventions très ponctuelles : remplacement de plaques défectueuses, revissage de tire-fonds, démoussage, nettoyage de translucides...
Faute de trouver rapidement une entreprise spécialisée, ou pour des raisons économiques, l'agriculteur monte sur le toit sans prendre les précautions nécessaires. Suite à l'interdiction de l'amiante en 1997, ce phénomène s'est amplifié avec l'apparition de plaques à base de cellulose et donc moins solides (aujourd'hui retirées du marché).
En Vendée, on dénombre 5 accidents mortels en trois ans. D'où l'urgence à réagir.
 

Le « Sécuri-chute », comment ça marche ?


Ce nouveau dispositif consiste à coupler un plancher de toit avec une ligne antichute. Le plancher est antidérapant et prend directement appui sur la toiture en reposant sur deux pannes. Le plancher est fixé au-dessus de la tête des tire-fonds, pour éviter son glissement tout en permettant une manipulation aisée et rapide. Ce système de plancher est complété par une ligne de vie lancée à partir du sol, et qui permet d'être assuré pendant toute l'intervention sur la toiture et dès le premier barreau de l'échelle.

 

Pour en savoir plus sur ce nouveau dispositif, le service Santé sécurité au travail de la MSA de Loire-Atlantique - Vendée a réalisé un film présentant le dispositif «Sécuri-chute».

Sécurité chutes par MSA85-44

Des plaquettes d'informations sont également disponibles et des formations sont proposées. 
 


 

Quelques règles d'or

Faites appel à un spécialiste et ne montez que si c'est nécessaire. Privilégiez les protections collectives (filet, garde-corps…) aux protections individuelles. Ne prenez pas appui directement sur les toitures en matériaux fragiles (fibrociment…). N'intervenez jamais seul. N'utilisez le « Sécuri-chute » qu'après avoir été formé et uniquement pour des interventions ponctuelles.